Sous le chap

Savigna en fête


Week-end festif à Savigna

Pour notre grand plaisir, nous retournons investir le stade de Savigna pour un week-end familial conçu autour de l’intergénération culturelle. Le week-end a été organisé par l’association Karoutcho avec la participation d’habitants de la Petite Montagne venus s’associer au projet.

samedi 28 juillet

18 h – ouverture, bar et petite restauration – entrée gratuite

Inauguration d’une rétrospective des concerts de Savigna et animations

20 h 30 – spectacle vivant – 8 € – 5 € – gratuit pour les + de 60 ans

Jacques a dit par la compagnie pièces et main d’oeuvre

De son grand-père à son élection présidentielle en 1995, Jacques a dit retrace en humour le parcours de Jacques Chirac.
Pierre-André Buget conférencier-animateur-médiateur emmène le public dans les coulisses du pouvoir, et l’arrière boutique d’un homme politique qui a fait sa renommée sur ses lunettes, des pommes et Bernadette. Parfois maladroit mais très méticuleux, Pierre-André ponctue sa conférence d’anecdotes abracadabrantesques illustrées par des images rares de ce grand homme (1,89 m) qui a toujours su apprécier les bonnes choses : une bière, une choucroute, les sumos…

Distribution
Texte : Jacques CHIRAC (citations publiques) et Gwenaël FOURNIER. 
Interprétation : Gwenaël FOURNIER. 
Photos d’archives : Fuckyeahjacqueschirac

 

 

Dimanche 29 juillet,

12 h – ouverture, bar et petite restauration – entrée gratuite

13 h – ateliers participatifs, jeux et animations – entrée gratuite

Vous pourrez participer gratuitement à des ateliers (bricolages, papiers, cartons, sculpture sur terre, laine,…) menés par les habitants et acteurs du territoire.
Expositions d’artisanat local et démonstration de savoir-faire.
Jeux en bois à tester en famille.

18 h – spectacle vivant – 8 € – 5 € – gratuit pour les + de 60 ans

Peintures contées , ou les pinceaux-marionnettes

Sur un principe de peinture en direct sur toile transparente, « peinture contée » propose de raconter une histoire comme une BD ou un film d’animation. Le principe de transparence de la toile est adapté à une technique spécifique au théâtre de marionnettes (technique de la lumière noire ou de la lanterne magique) où le peintre est complètement dissimulé derrière l’écran (habillé en noir dans une boîte noire). L’accordéoniste raconte l’histoire et les pinceaux dansent sur la toile comme par magie. L’utilisation de différentes techniques picturales comme le pochoir, le collage et l’utilisation de personnages dessinés en ombres renforcent et rythment l’aventure.

«Peinture contée» nous raconte l’histoire d’un accordéoniste de rue, d’un chien et d’une fillette, plongés dans un monde où le silence est décrété obligatoire, où la musique est interdite et toutes paroles proscrites. Nos trois héros décident de remédier à cette affreuse situation…

Sous la forme, d’une histoire écrite en vers et en rimes, peinture contée aborde les thématiques de l’exclusion, de l’intolérance et de la résistance face à certaines situations extrêmes. Le choix de la musique comme sujet d’interdiction permet de rendre ces thèmes accessible aux enfants.

Avec le soutien logistique de la commune Valzin en Petite Montagne

Avec le soutien financier de :